Investissement éthique Fonds d'investissement durables

Le capital risque

Le capital investissement consiste à injecter des capitaux dans des entreprises récentes ou non. Il permet de renforcer les fonds propres. Id capital-risque. AFIC : association française des investisseurs en capital.

Capital-risque et financement des entreprises

Venture-capital aux Etas-Unis, profession récente et en pleine expansion en France. C'est un procédé de financement en fp, la plupart du temps minoritaire, dans des entreprises de fort potentiel non-cotées.
Risques importants mais perspectives de rentabilité élevées. Les sociétés de capital-risque engagent les capitaux de leurs investisseurs (pp ou investisseurs institutionnels...).
C'est aussi une offre de services aux entreprises bénéficeiciaires sous la forme d'expertises particulières, d'une implication réelle et permanente auprès des entreprises.
horizon de 7 à 8 ans. Concerne surtout des affaires jeunes en croissance rapide, mais aussi pour les transmission. C'est un partenariat actif : à mi-chemin entre l'entrepreneur et le financier traditionnel. C'est une offre de capital doublée d'une offre de services à valeur ajoutée. 
En France, on fait plutôt du haut de bilan, le suivi actif est peu pratiqué (c'est du "hands-off" et non "hands-on") et les sociétés sont moins spécifiques. C'est plus de la finance traditionnelle. 
On est encore au stade du démarrage en France alors qu'aux eu (et un peu en gb) on est arrivé à la maturité, et que le venture-capital joue un rôle fondamental, notamment dans le financement de l'innovation. 
Il remonte à l'après-guerre aux Etats-Unis, avec l'ard (american research and development), encore important aujourd'hui. Créations des SBIC en 1958, nouveau décollage en 1978 avec les premières vagues des success stories dans la haute technologie. Plus de 500 fonds existent aujourd'hui. L'association européenne de capital risque est l'EVCA, créée en 1983. Favorisé en gb par l'unlisted security market (équivalent du 2nd marché), puis pb et france. Les sdr sont actives, ainsi que les sfi, irp. Meilleur dispositif depuis les années 80, notamment avec le second marché et diverses dispositions depuis.

 

 

 

 

 

- la fonction capital-risque
Le capital-risque est aujourd'hui appelé capital-investissement. Le capital-risque doit s'adapter en fonction de l'état de développement de l'entreprise : capital-risque à la création, capital-développement, puis la transmission (pe res).
La situation des entreprises françaises se caractérise par une pénurie de fonds propres, et les opérations de financement de haut de bilan sont donc prioritaires. Le problème de succession est réel : il touche plus de la moitié des dirigeants des entreprises françaises de 50 à 10000 personnes des 10 prochaines années. 
Depuis 1983 existe l'association française des investisseurs en capital-risque (afic). Le principe commun des statuts des organismes de capital-risque est d'offrir exonérations et transparence fiscales (sdr, irp, sfi, fcpr, scr). La sofaris est spécialisée dans le capital-risque des pme. 
Hétérogénéité de la profession, peu de personnels dans chaque société, équipes réduites. Frais de gestion importants. Les investisseurs importants des sociétés de capital-risque sont souvent présents dans les comités de sélection.

Pénurie de projets de qualité, offre de capital-risque excédentaire. Les critères de l'analyse financière classique sont adaptés. Pour réduire le risque, souvent syndication. Les nouveaux outils (obsa, obligations convertibles, etc.) sont un atout de souplesse.

 

 

 

 

|Contacts et mentions légales |Reproduction interdite : investissement-ethique.com